1,4 milliard d’économies à trouver pour la Cnam

Sous l’impulsion du gouvernement, la caisse assurance maladie va devoir économiser 1,4 milliard d’euros afin de respecter ses objectifs vis-à-vis de l’évolution des dépenses liées à la santé. En effet, ces objectifs consistent à ce que la caisse d’assurance maladie ne doive pas augmenter ses dépenses de plus de 1,60% sur l’année. L’un des chantiers les plus importants afin d’atteindre ces objectifs est assurément la lutte contre les arrêts maladie, avec la volonté de pouvoir économiser 100 millions d’euros sur cet aspect.

Un des chantiers prioritaires : Les actes de kinésithérapie

Aussi, c’est surtout les prestations de kinésithérapies qui sont ciblées, que ce soit par exemple sur la base de lombalgies ou encore de douleurs quelconque au dos qui touchent de plus en plus de français et qui sont aujourd’hui un véritable enjeu de santé public. Particulièrement, c’est surtout le recours à de la kinésithérapie pour des problèmes de dos qui a fait l’objet d’une enquête de la part des pouvoirs publics qui ont constaté que le recours à ce type de prestation était largement surutilisé. Aussi, il est probable que la législation évolue dans cette direction, non seulement pour améliorer le diagnostic des médecins mais également en vue de pouvoir réaliser des économies. Si ces thématiques vous donnent envie d’en savoir plus, il est possible d’utiliser un comparateur assurance pour comparer le niveau de vos cotisations avec ce que vous pourriez obtenir avec d’autres mutuelles disponibles sur le marché. Cela peut être une solution efficace pour faire des économies, d’autant que le budget lié à la mutuelle peut être assez important.